Qu’est ce que le montage vidéo dit montage non linéaire ou montage virtuel ?

Le montage vidéo, la créativité pour tous.

Le montage vidéo figure parmi les étapes fondamentales de la post-production tant pour la réalisation de films pour le cinéma, de films documentaires, téléfilms, reportages, clips vidéo, films d’animations, de films d’entreprises, de vidéos YouTube, de Live Multi-cameras….

Le montage vidéo dit virtuel consiste à sélectionner des images enregistrées sur un support électronique, non photochimique. Les signaux vidéo et audio sont transformés en fichiers puis enregistrés sur un disque dur, une mémoire ou un serveur. Le monteur choisit les séquences qu’il souhaite insérer sur la ligne temporelle dit « Timeline » afin de leur donner une signification, qu’elle soit logique ou purement créative. Une fois terminée et validée vient l’étape du mixage, de l‘étalonnage vidéo

C’est l’essence même de la narration audiovisuelle. Il permet de formuler une ellipse dans un récit, insérer des effets spéciaux, du texte, des sous-titres etc…

L’utilisation du montage vidéo virtuel s’est intensifié avec les progrès de l’informatique à partir des années 1990, notamment grâce aux logiciels dédiés et aux caméscopes numérique permettant de créer et monter, films de famille ou fictions personnelles.  Le progrès en vitesse, résolution d’écran et capacité mémoire de l’équipement informatique et bien sur un baisse des coûts des composants informatique a permis cette révolution.

Un peu d’histoire :

C’est en 1956 avec l’arrivée des premiers magnétoscopes professionnels de la marque américaine Ampex  que les tout premiers montages vidéo analogique débutent. Mais à cette époque, le montage s’effectue sur le même principe que la pellicule. Le monteur identifie une rupture dans la piste et la découpe avec précision afin de conserver autant que possible la continuité du signal vidéo. Il assemble ensuite le deuxième segment de bande magnétique avec un adhésif. Toutefois, à l’écran, les coupures sont grossières et un certain décrochage de la synchronisation verticale apparaît le plus souvent une fraction de seconde. Il s’agit alors d’assembler quelques longues séquences plutôt que de créer un véritable montage créatif.

Voici une archive vidéo sur l’histoire de la marque Ampex

Depuis les 90’s :

Les premiers logiciels de montage vidéo vendus au grand public ont été Adobe Premiere au début des années 1990 puis Final Cut Pro afin de concurrencer le logiciel professionnel Avid Technology.

De plus, le « montage virtuel » permet la captation, l’édition et la relecture « en live ».  L’utilisation d’une mélangeur vidéo (comme par exemple un tricaster), permet de capter des évènements et de monter en direct le sujet. C’est le cas pour le sport, les spectacles, les émissions de plateaux TV…

Cette technologie permet de gagner du temps et de communiquer à chaud sur un événement.  Notamment en évitant le transcodage ou le délai de latence du au rembobinage et en permettant la lecture pour diffusion quasi instantanée.

Enfin, aujourd’hui grâce à internet haut débit et à des fichiers résolument moins lourds, il est possible de réaliser un sujet live multi-cameras sur les réseaux sociaux tel que Facebook et YouTube.

étalonnage vidéo atomos lut preview

Capture écran du logiciel Adobe Première Pro.